13/05/2020

E-mailing : les astuces à connaître

Très utilisé par de nombreuses marques, l’e-mailing est le canal de communication le plus efficace pour créer le contact avec vos clients. En effet, il vous permet d’informer votre clientèle des nouveautés mais surtout de la fidéliser. Et on le sait, mener une stratégie de fidélisation réussie est capitale pour la pérennité de votre e-business. Encore faut-il savoir comment réaliser des e-mails qui donnent envie de cliquer ! Vous ne savez pas par où commencer ? Lisez attentivement cet article qui vous donne des astuces à savoir impérativement pour mener une stratégie d’e-mailing réussie !

Avant-propos : pourquoi créer une campagne d’e-mailing ?

Avant d’étudier en détail le sujet, il est important de poser les bases et le contexte. Pourquoi créer une campagne d’e-mailing ? Quels bénéfices allez-vous en retirer ? Si la plupart des grandes marques se tournent vers ce moyen de communication, c’est tout simplement parce que ça marche et les résultats sont présents ! A la condition, bien évidemment, de savoir créer du contenu intéressant et de bien cibler votre audience. Chaque jour, vos clients reçoivent de nombreux mails: newsletter, invitation à un événement, lancement de produits, promotions… Cibler vos envois vous permet de vous différencier et de sortir du lot. Le but étant d’attirer l’attention de vos clients. 

Autre avantage non négligeable de l’e-mailing : la fidélisation client.

Fidéliser un client coûte environ 4 fois moins cher que d’en gagner un nouveau. De plus, les cyber-acheteurs consultent encore régulièrement leurs e-mails. Ils vous permettent également d’exprimer votre créativité et de maintenir un lien spécial avec vos clients. 

Les règles d’or de l’e-mailing 

1/ Cibler correctement ses destinataires 

C’est la règle fondamentale : vous devez absolument cibler les destinataires de vos e-mails et contacter uniquement les personnes susceptibles d’être intéressées par leur contenu. Autrement dit, il est important de connaître parfaitement votre audience pour pouvoir réaliser une segmentation de qualité. Par ailleurs, cela vous permettra d’orienter le contenu de vos e-mails en fonction de leurs attentes. Et le cercle vertueux est enclenché : vos clients portent de plus en plus d’attention à vos produits/services car vous savez attiser leur curiosité et répondre à leurs attentes. 

Pour affiner vos envois et éviter de commettre des erreurs, n’hésitez pas à ajouter des critères supplémentaires dans vos fichiers clients. Par exemple, intéressez-vous au dernier achat de vos clients: de quel type de produit/service s’agissait-il ? Un fichier client bien ciblé affiche en moyenne un taux de retour moyen de 2%. Ainsi, alimentez sans cesse vos fichiers clients et envoyez des e-mails régulièrement ! 

2/ Avoir des objectifs précis 

L’une des premières questions à vous poser est “à quel besoin ma campagne d’e-mailing répond-elle ?”. 

Attention, à ne pas confondre avec la finalité qui sera pour la plupart du temps d’augmenter votre chiffre d’affaires. Cependant, il ne s’agit pas d’un objectif. C’est en atteignant une série d’objectifs que vous serez par la suite, en mesure d’atteindre cette finalité via l’e-mailing. 

Pour résumer, chaque campagne d’e-mailing doit répondre à un besoin précis. Les possibilités sont nombreuses. En effet, il peut s’agir du lancement d’un nouveau produit, faire la promotion d’offres spéciales ou d'événements particuliers… Il est de votre devoir de bien définir vos objectifs afin d’en assurer la réussite ! Partir dans tous les sens et ne pas avoir une vision bien précise est le meilleur moyen pour échouer. 

3/ Faire bonne impression

Pour donner envie à vos destinataires d’ouvrir vos e-mails, vous devez tout mettre en œuvre pour faire bonne impression. En effet, si personne n’ouvre votre e-mailing, vous ne serez pas en mesure d’atteindre vos objectifs !

Le premier élément à prendre en compte est votre nom d’expéditeur. Optez tout simplement pour le nom de votre marque. Le client doit se sentir en confiance : signe de professionnalisme et de fiabilité. 

Le second élément est l’objet. Comparable à la vitrine d’un magasin, c’est l’objet qui va donner envie ou non à vos destinataires d’ouvrir votre e-mail. Il doit être clair et concis. Attention à la longueur car l’objet doit pouvoir être lu sur smartphone ! Créer le sentiment d’urgence peut être une bonne astuce pour donner envie à votre audience de consulter votre e-mail. 

Troisième élément indispensable : le preheader. Il s’agit de la ligne qui apparaît à côté et/ou en dessous de votre objet dans votre boîte mail. Son rôle est de venir complémenter votre objet. Toutefois, on retrouve souvent la mention “si vous ne visualisez pas cet e-mail correctement…”. Soignez vos headers afin de prendre l’avantage sur votre concurrence et pour maximiser votre taux d’ouverture. 

4/ Choisir le moment opportun pour les envois 

Lorsque vous envoyez un e-mail, vous délivrez un message à vos clients. De ce fait, ce dernier doit être diffusé à la bonne personne et au bon moment. En effet, optimiser ses moments d’envoi influencent directement le taux d’ouverture de vos mails. Il n’existe pas de règle prédéterminée. Les moments varient en fonction du secteur d’activité et de vos clients. Il est de votre devoir de mener différents tests et d’analyser vos statistiques. 

5/ Charmer ses destinataires

Vous y êtes, votre client a enfin ouvert votre e-mail ! Cependant, seule la moitié de la bataille est gagnée ! L’objectif est désormais de retenir l’attention de votre audience et lui donner envie de visiter votre site. Autrement dit, vous devez l’inciter à passer à l’action ! 

Vous devez soigner votre contenu : il doit refléter l’image de votre marque et être à la hauteur des espérances de vos clients. Par ailleurs, il est important que le contenu de votre e-mail soit cohérent avec son objet. Vous devez percevoir l’objet comme une promesse faite au destinataire. Si celle-ci n’est pas tenue, vous perdez l'intérêt que vous porte votre destinataire. 

Ainsi, choisissez soigneusement votre contenu écrit et visuel ! Les deux doivent être de qualité ! Pensez également à la longueur : ni trop court, ni trop long. A vous de trouver le juste milieu selon votre secteur d’activité. Encore une fois, les règles sont flexibles. 

Enfin, chaque mail doit contenir plusieur Call-To-Action (CTA) afin de pousser l’acheteur à passer à l’action ! Les CTA sont la conclusion de votre emailing. Ils ponctuent votre message et représentent la réalisation de votre promesse de départ. 


Réaliser une campagne d’e-mailing ne s’improvise pas. En effet, créer un emailing efficace, c’est avant tout répondre aux besoins et attentes de vos clients. Connaître sa cible est impératif pour pouvoir orienter correctement vos actions. 

Après l’envoi de votre campagne, n’oubliez pas d'analyser vos performances. Cette analyse vous permettra d’affiner à l’avenir vos campagnes et de vous améliorer !

En complément d’une campagne d’e-mailing, il est intéressant d’utiliser d’autres leviers de communication afin de renforcer votre visibilité. N’hésitez pas à contacter par exemple une agence Facebook Ads. 

écrit par Lucile Lahaine

Toutes les 2 semaines, notre newsletter e-commerce.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que votre adresse e-mail soit utilisée par PrestaShop S.A pour l’envoi de newsletter et offres promotionnelles. Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien présent dans les e-mails qui vous sont adressés. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.